search

Accueil > Infos & Actualités > Actualités > L’état de notre système éducatif au regard des évaluations nationales et (...)

L’état de notre système éducatif au regard des évaluations nationales et internationales - Conférence de Catherine Moisan

mardi 9 juin 2015, par MSLP-Dijon (Webmestre)

Comment bien évaluer notre système éducatif ? Comment promouvoir la démocratie scolaire ? Comment lutter contre les inégalités sociales ? Comment évaluer et comparer les politiques éducatives des pays de l’OCDE ?

Autant de questions fondamentales pour améliorer notre système éducatif et favoriser l’épanouissement des élèves, qui ont été abordées lors de cette conférence organisée par le rectorat, vendredi 22 mai, au lycée Carnot de Dijon.

Cette conférence avait précisément pour thème : « L’état de notre système éducatif au regard des évaluations nationales et internationales ».

Elle était animée par Catherine Moisan, directrice de l’évaluation, de la prospective et de la performance au ministère de l’éducation nationale, une des meilleures spécialiste européenne en matière d’évaluation des politiques éducatives comme l’a souligné Denis Rolland, recteur de l’académie de Dijon, chancelier de l’université de Bourgogne.

L’analyse claire et pragmatique de Catherine Moisan aide à mieux appréhender les éléments clés de l’étude internationale de référence PISA et à en tirer des conclusions pertinentes afin que l’éducation nationale mette en œuvre des actions concrètes pour la réduction des inégalités sociales.

Ses travaux permettent de dégager des pistes de réflexion afin de lutter contre le décrochage scolaire. L’objectif étant d’aider les élèves (quel que soit leur milieu social) à identifier et à développer leurs appétences, leurs compétences pour un domaine d’activité, et ce, afin qu’ils trouvent leur place dans notre société.


Conférence de Catherine Moisan : Comment bien... par ac-dijon


Atlas académique des risques sociaux d'échec scolaire : l'exemple du décrochage {PDF}
file_download Atlas académique des risques sociaux d’échec scolaire : l’exemple du décrochage