search

Accueil > Infos & Actualités > Projets pédagogiques > eTwinning project : There is more to life than stereotypes - EREA Alain (...)

eTwinning project : There is more to life than stereotypes - EREA Alain Fournier à Beaune

samedi 7 novembre 2020, par MSLP-Dijon (Webmestre)

Découvrer dans cet article le projet eTwinning réalisé par les élèves de l’EREA Alain Fournier à Beaune : There is more to life than stereotypes

niveau de classe - Classes de 3ème Segpa (cycles 3/4)


nombre d’élèves impliqués - 24 élèves au total (dont une dizaine plus investis dans des activités facultatives)


temps de travail - pour la partie mathématique, 8 heures sur 2 trimestres dédiées au projet en classe complète (4 h sur la partie géométrie - 4 h sur la partie statistiques et représentation graphique et diagrammes)


modalités de travail spécifiques - (10 à 15 heures) dans le cadre de ce projet, des besoins de création de contenu étaient nécessaires (mise en ligne des travaux sur la plateforme eTwinning, enregistrements audio et vidéo, traduction des textes et des échanges avec les partenaires, illustrations, logos, ...). Une heure hebdomadaire facultative a été proposée aux élèves volontaires pour avancer sur ces différentes activités du projet, avec un accompagnement du professeur de mathématiques dont la production finale a été la création d’un magazine. https://madmagz.com/fr/magazine/1711763

 

Professeurs : sur les 4 établissements participants, nous étions les seuls à impliquer les mathématiques dans les activités. Les autres professeurs enseignaient les langues vivantes, les arts et l’EMC.

 

Sujet de société toujours d’actualité, l’égalité fille-garçon et les stéréotypes de genre sont des notions que nous devons aborder dans le cadre scolaire pour sensibiliser les élèves et modifier des comportements qui ne devraient plus être.

Sur la plateforme eTwinning, après quelques échanges de messages, nous décidons de rejoindre le projet d’un collègue Portugais qui traite de ce sujet.

Il y a également un établissement de Roumanie et un établissement de Géorgie.

 

Ce projet est pluridisciplinaire : anglais, mathématiques, français, arts, EMC, ...

 

Il est également planifié pour des activités communes puis chacun peut apporter des activités supplémentaires et les partager avec les autres membres.

- étape1 : une présentation audio (anglais - français) enregistrée en ligne puis publiée sur un Padlet.
- étape2 : création d’un questionnaire puis réalisation de tableaux et de diagrammes statistiques (mathématiques et informatique)
- étape3 : réalisation d’affiches (art, anglais et mathématiques). Nous avons utilisé l’application en ligne Crello pour la réalisation d’affiches artistiques. En mathématiques, un travail sur des protocoles de construction des symboles génétiques mâle et femelle (géométrie sur papier, geogebra, ...).
Ces réalisations donneront lieu à une action d’affichage dans la cour de l’établissement.
- étape4 : production de photos "message" pour la réalisation d’un livre collaboratif en ligne (français, arts)
- étape5 : communiquer sur le projet (réseaux sociaux, presse, ...)
- étape bonus : nous avons réalisé un magazine en ligne (app Madmagz) qui a ensuite été imprimé par les élèves de la section "réalisation de produit imprimé et pluri-média" du Lycée Marey de Beaune.

Egalement à noter que suite à la communication effectuée, la délégation régionale s’est déplacée dans notre établissement pour la signature de la convention à l’égalité fille-garçon en milieu scolaire avec la présence de Mme la Rectrice de l’académie de Dijon, de M. le Recteur de l’académie Bourgogne Franche Comté, ainsi que les représentants des universités de Dijon et de Besançon.

D’un point de vue pédagogique, les élèves ont pu travailler des compétences transversales en plus des compétences disciplinaires liées aux programmes. Notamment, l’utilisation du numérique et de nombreuses applications : online-voice-recorder, padlet, twinspace, googleforms, LibreOfficeCalc, Geogebra, Crello, BookCreator, Madmagz, ...

Ce projet pluridisciplinaire qui s’apparente à un EPI a mobilisé l’attention et l’investissement des élèves, ce qui permet d’aborder des notions disciplinaires de manière plus douce (en maths : géométrie, statistiques, représentations graphiques, ...)

 

A remarquer également le côté inclusif pour les élèves qui ont travaillé sur le projet avec des élèves de classes générales, ainsi que la dimension européenne et internationale qui stimule également l’appétence des élèves.